Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/34/d583055009/htdocs/www/flodeau.com/wp-includes/post-template.php on line 284

Mes Designer’s Days Paris 2011

Ce fut bref, mais intense ! Après un passage éclair à Paris ce week-end, voici ce que je retiendrai du parcours parisien des Designer’s Days qui s’est déroulé du 16 au 21 juin dernier.

Proposant cette année « Conversations » comme fil rouge de son parcours, la 11ème édition des Designer’s Days invitait à visiter la mise en forme de dialogues interdisciplinaires, multiculturels, ou transgénérationnels. Témoin concret de l’époque ou du pays dont il est tiré, l’objet de design se fait métisse, fruit du partage et des échanges entre les designers, les créateurs, parfois les artistes invités à participer à la semaine parisienne du design.

Tour d’horizon en images.

VS par Trafik chez Saazs – Photos © flodeau.com

Une structure en verre lumineux Quantum Glass s’illumine et se reflète pour créer d’infinies perspectives. Invités par Saazs, les designers lyonnais de Trafik ont imaginé VS, une installation interactive entre architecture et lumière sur laquelle le spectateur peut influer via des tablettes tactiles.

_  _  _  _  _  _  _  _

Matter of time à la Gallery S.Bensimon présentée par François Leblanc Di Cicilia –  Photos © flodeau.com

Réalisée par Wendy Plomp du Collectif Dutch Invertuals, l’exposition accueillait les travaux de 10 designers. Carolina Wilcke, Daphna Isaacs & Laurens Manders, Edhv, Juliette Warmenhoven, Julien Carretero, Max Lipsey, Mieke Meijer, Raw Color et Bart Hess partagent leurs regards contemporains sur le bois de chêne, vieux de 600 ans,qui avait servi aux fondations de la porte d’Eindhoven. Leurs points de vue s’expriment à travers des images, des objets, des matériaux, des projections ou des histoires. Leurs recherches leur ont permis de traduire les valeurs et la symbolique de ce bois en projets actuels, inspirés par les concepts de temps et d’esthétique du matériau.

Sensible aux notions d’émotion durable et de savoir-faire, Gallery S. Bensimon a choisi de dédier son espace à leurs créations. Cette collection est un hommage à notre héritage, récent ou plus ancien, créatif et productif, ainsi qu’une mise en valeur du talent des jeunes designers. Elle démontre combien les ponts entre les métiers, le dialogue entre générations et entre les designers d’aujourd’hui sont des vecteurs de développement et de créations.Remerciements Eindhoven Archaeology Centre et Ville de Eindhoven.

_  _  _  _  _  _  _  _

Promise Design 2011 – Jeune design israélien au Passage de Retz – Photos © flodeau.com

L’Ambassade d’Israël expose les  créations de trente designers israéliens parmi lesquels Yaakov Kaufman, Ami Drach et Dov Genshrow, Hanan De langhe, Shai Barkan, Ezri Tarazi, Tal Gur, Talila Abraham, Ayala Zarfati, Hadas Armon (de la D-Vion laboratory), Bekery, Gal Ben Arav, Mika Barr et Ofir Zucker.

_  _  _  _  _  _  _  _

ESAD de Reims chez Christofle – Photos © flodeau.com

Au premier étage des salons de la boutique Christofle, les étudiants en design de l’Ecole Supérieure d’Art de de Design de Reims présentaient, en partenariat avec Made in Design, une sélection de leurs créations, objets, meubles ou luminaires.

_  _  _  _  _  _  _  _

De fil en aiguille par Nicolas Stadler chez Talents – Photos © flodeau.com

Membre des Ateliers d’Art de France, Talents rassemble des objets, des savoir-faire, des matériaux dans un univers singulier. Comme en design, l’artisanat démontre qu’avec les mêmes bases de travail, les créateurs obtiennent des résultats très différents. Cette scénographie proposait des « scénettes » dans lesquelles 2 ou 3 objets conversaient et permettait au public de prendre conscience de la diversité créative des artisans. Pour rassembler l’ensemble de ces « conversations d’objets » au sein du même réseau qu’est , la scénographie créera un environnement commun : une trame de fils matérialisant l’univers de l’artisanat.

_  _  _  _  _  _  _  _

Made in Design chez Christofle – Photos © flodeau.com + muuuz.com

Boutique n°1 de design sur internet, Made in Design devient désormais éditeur en association avec Oxyo, fabricant du sud de la France. Une première collection notamment signée par Florence Jaffrain, Gaelle Gabillet, USIN-e, Studio BrichetZiegler, Adrien De Melo, Victoria Wilmotte, Renaud Thiry ou Guillaume Delvigne.

_  _  _  _  _  _  _  _

“15 designers 15 artisans 1 graphiste 1 critique 1 off” chez Merci – Photos © via William Boujon

Présentée lors de la Biennale Internationale de design de Saint-Etienne en novembre 2010, l’exposition “15 designers 15 artisans 1 graphiste 1 critique 1 off ” s’invite cette fois chez Merci. L’Association 210x297mm présentait les prototypes réalisés par 15 artisans rhônalpins et 15 designers qui ont été invités à produire en binôme une pièce cosignée. Chaque équipe a eu environ 2 mois pour se rencontrer, penser, concevoir et réaliser les pièces, avec pour toute consigne une dimension n’excédant pas 60 x 60 x 60 cm.

_  _  _  _  _  _  _  _

A+A Cooren chez Boffi Bains – Photo © muuuz.com

Voir aussi l’article de Muuuz : http://www.muuuz.com/2011/06/16/aa-cooren-chez-boffi-bains/

_  _  _  _  _  _  _  _

M. de Lucchi et A. Branzi chez Charles Zana – Photo © muuuz.com

Voir l’article de Muuuz : http://www.muuuz.com/2011/06/17/m-de-lucchi-et-a-branzi-chez-charles-zana/

_  _  _  _  _  _  _  _

Anne Xiradakis à l’Espace Modem – Photo © muuuz.com

Voir l’article de Muuuz : http://www.muuuz.com/2011/06/18/anne-xiradakis-a-lespace-modem/

_  _  _  _  _  _  _  _

Mathilde Bretillot chez Boffi Paris – Photo © muuuz.com

Voir l’article de Muuuz : http://www.muuuz.com/2011/06/16/mathilde-bretillot-chez-boffi-paris/

_  _  _  _  _  _  _  _

Constance Guisset chez Molteni & C Dada – Photo © muuuz.com

Voir l’article de Muuuz : http://www.muuuz.com/2011/06/16/molteni-c-dada/

_  _  _  _  _  _  _  _

Morgane Legall chez Artuce – Photo © muuuz.com

Voir l’article de Muuuz : http://www.muuuz.com/2011/06/17/morgane-legall-chez-artuce/

_  _  _  _  _  _  _  _

Et pour conclure cette 11ème édition des Designer’s Days, le gotha du design était convié à la soirée de clôture qui se déroulait aux Pavillons de Bercy, lieux étonnants et poétiques …

+ Merci à Eric Foulon d’avoir arpenté avec moi des kilomètres (supplémentaires) dans Paris : )

+ Pour visioner d’autres videos sur les Designer’s Days, rendez-vous sur la chaîne Youtube de l’agence 14 septembre online.

9 Comments

  • Prof Z
    8 years ago

    JE SUIS EN BOULE….
    Je suis en boule quand je vois l’éditeur belge Tamawa faire des luminaires avec des boules de bakelite noires ou colorées, nous qui avons inventé la pétanque. Je suis en boule quand je vois le e-distributeur de design Made in design monter au filet de l’edition et que des blogs influents choisissent, en première image, les boules roses de Florence Jaffrain, dans une stratégie d’indignation chère à Peter Sloterdijk,de stratégie captation de l’attention superficielle chère à Bernard Stiegler et de la stratégie provocation chère à mon “partenaire de conflit” dans les blogs design, l’immense doctorant en design Clément qui tisse sa toile de e-recherche en e-revue (intellectualiste) du design; je suis en Boule quand je vois le projet de Philippe Nigro pour Artuce, un nouvel editeur de luminaire français
    Il y a déjà quelques années, persuadé que le flat pack (le livré à plat) était la solution du e-commerce et au développement durable, j’en ai parlé à des étudiants d’une grande école de design sur un salon, l’Ensci pour ne pas la nommer, , ils m’ont ignoré, toisé, snobé, méprisé, je ne sais pas au juste leur perception…espérant sans doute que Philippe STARck allait leur ouvrir les portes de la gloire… Je ne connais pas Olivier Ledogar et Jean-Louis Peignoux, je ne sais s’ils ont fait une école de design mais ils l’ont fait… Aujourd’hui les Ensci, de la grande école en question font des petits boulots, ici et là… Comme le dit Gabrielle Pezzini, designer et directeur design d’Hermès qui rêve de voir le design enseigné dès l’école primaire pour apprendre à décrypter la matière, à comprendre l’objet, sa valeur, sa fonction. : “Les designers français sont trop intellectuels.” Il vous faut des designers entrepreneurs”…
    Je ne comprends pas toujours Michel Bouisson,sans doute son diplôme de philosophie, le conduit à dire design et marketing sont incompatibles. Il est chargé des relations avec les écoles de design et de l’appel permanent ( financement de prototypes de jeunes designers)au VIA (Valorisation de l’innovation dans l’ameublement) Je suis souvent en désaccord avec lui, avec sa vision du design et de sa promotion. J’adore quand il recommande l’école Boulle pour quelqu’un qui voudrait faire du design….
    PS: à lire au 1er mais aussi au second degré

  • Prof Z
    8 years ago

    PARIS VILLE OUVERTE?
    Il y a quelque temps , Gerard Laizé , Directeur du Via(valorisation de l’innovation dans l’ameublement) indiquait qu’il n’ y a pas assez de vitrines de design à Paris, quid des villes de province? J’en ai fait le tour, méthodiquement…difficile à trouver au dessous de 100 000 habitants…J’ai les etudes italiennes du marché mondial. Il y a la bien la vente par internet qui progresse mais souvent il faut voir la matière,, la qualité, la dimension perçue etc et pas seulement une image dans un blog ou un site… Il manque surtout à Paris des portes ouvertes sur le Making of et sur les gens derrière les objets vers les studios, les studios ateliers, les prototypistes, les ateliers comme à Bruxelles à Design September
    http://www.designseptember.be/

  • Prof Z
    8 years ago

    DE PARIS A BRUXELLES? TERRE PROMISE DU DESIGN ?
    LE NOUVEAU DESIGN D’ISRAEL sera chez PIERRE BERGE & ASSSOCIES du 08/09>23/09
    Le texte ci dessous éclaire le chemin qui nous reste à faire pour promouvoir le design en France…

    “La dernière création de l’exposition « Promisedesign 2011 » consacrée au design Israélien sera présentée pour la première fois en Italie, du 11 au 17 avril, durant la semaine du design de Milan. Elle mettra ensuite le cap sur le Passage de Retz, à Paris, dans le cœur du Marais, lors des Designer’s Days, du 16 au 19 juin et il s’agira d’une première : jamais une exposition consacrée du design Israélien n’a été présentée dans la capitale française auparavant. Les conservateurs de l’exposition, Ely Rozenberg et le Prof. Vanni Pasca, ont retenu le travail de 50 Israéliens et plus de 60 projets. Parmi les designers, qui sont par ailleurs tous reconnus comme des talents émergents, on retiendra Yaakov Kaufman, Ami Drach, Dov Genshrow, Chanan De Lange, Shai Barkan, Ezri Tarazi, Tal Gur, Talila Abraham, Ayala Zarfati, Hadas Armon, Bekery, Gal Ben Arav, Mika Barr et Ofir Zucker. L’évènement présentera les tendances actuelles du design israélien dont les exemples englobent le design expérimental (comme les créations évoquant les phares de voitures et les matériaux de conditionnement), l’autoproduction (une série de chaises ou de lampes) et la production en petites séries (un banc écologique). Évoluant dans un environnement au sein duquel les designers ont souvent entretenu un dialogue difficile avec les industries, nombreux sont les designers qui, traditionnellement, ont été stimulés à créer leurs produits en marchant dans les traces des artisans traditionnels ou à combiner l’artisanat traditionnel et des techniques plus mécaniques par l’intermédiaire de technologies hautement avancées (comme pour les paniers métalliques ornés gravures de photos, présentés dans le cadre de l’exposition). Beaucoup de designers ont rivalisé d’ingéniosité pour produire de petites séries d’objets faits maison ayant recours à des méthodes de production pointues. Il y a également quelques exemples de résultats de premières collaborations heureuses entre de grandes industries et de jeunes gradués designers issus des plus grandes universités du pays. Les solutions innovantes présentées lors de l’exposition incluent quelques lampes LED. Toutes les autres solutions servent les besoins des transports publics ou du secteur des soins de santé. Et toutes ces solutions expriment une capacité mature à résoudre des questions complexes et problématiques en ayant recours à des technologies fascinantes ; la lampe de dentiste, le scooter électrique et le modèle d’hélicoptère urbain n’en sont que quelques illustrations. La première exposition, il y a 6 ans de cela à la Triennale di Milano, avait mis en perspective pas mal de questions sur le design israélien. Cette nouvelle édition offre un aperçu plus large du monde du design israélien pour aborder cette perspective à un niveau plus profond et plus complet, permettant ainsi de mieux appréhender le rôle du design israélien dans un contexte international. L’exposition présente les nombreuses facettes du design en Israël et révèle la qualité d’une réalité que le Prof. Mel Byars, historien du design et auteur de l’ouvrage The Design Encyclopedia a résumée par cette phrase : « Le design israélien est le secret le mieux gardé du monde. »
    Pierre Bergé & Associés, place du Grand Sablon 40, 1000 Bruxelles.
    Info : + 32 (0)2 504 80 30 – http://www.pba-auctions.com.

  • Prof Z
    8 years ago

    designers belges: un tremplin < 35 ans
    http://www.wcc-bf.org/sites/de…..202011.pdf

  • Prof Z
    8 years ago

    Beaucoup de choses à ce designers days en voici une synthèse.
    DD c’est vu de la presse papier et web ,vu des pieds,au ras des trottoirs parisiens, un parcours facile rive gauche avec des meubles italiens scénarisés, sublimés par des designers, des sceno-designers comme Guisset et des décorateurs français et un break dans un café, resto,boutique…
    DD rive droite c’est un parcours du combattant ….
    Le jeune design français était entassé chez Christophe avec les suisses de l’ecal, se faisaient edités par un e distributeur,faisait du speed dating au Via,se montraient dans des galeries du 3 ème (celles du 6 ème étant en Suisse) ou dans leurs écoles, les israéliens faisaient boutique ephemere, expositions tournantes en Europe de même que les polonais… Dans la presse on a vu des scénos et plus de projets d’iraeliens, de polonais, d’ hollandais, de suisses que de français… Le principal sujet de conversations: en septembre, la Paris design week , le premier OFF de salon, lancé en parfait désaccord avec la Marie de Paris. Alain Lardet annonce DD ira aussi à Asnières, sera il enfin populaire….et international?

  • Prof Z
    8 years ago

    Je pense aux sublimes nasses (latin : sublimis, « qui va en s’élevant » ou « qui se tient en l’air ») …. à chaises italienne de Constance Guisset chez Molteni & C Dada….

  • Prof Z
    8 years ago

    Pour moi une installation de designer est une installation qui se transforme en produits…. pas un one shot sans lendemain…
    ex Allegro Foscarini – design Atelier Oï

    http://www.youtube.com/watch?v=yGI0DDVJ5gM

  • 8 years ago

    Jolie sélection, un belle édition cette année encore !

Leave A Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

You Might Also Like