Ferréol Babin : Collines

Thanks to French designer Ferréol Babin‘s Collines, put, show or prioritize your everyday objects: slip your letters, lay your pens, your keys, a cup or a book. Through a set of strata, grooves and colors, Collines delimits an open space, offers an area without a specific fonction imposed.

About :  “Collines permet de poser, de montrer, de hiérarchiser ses objets du quotidien. On y glisse son courrier, on y dépose ses stylos, ses clés, une tasse ou un livre. Par un jeu de strates, de rainures et de teintes, Collines définit un espace précis mais néanmoins ouvert, propose une zone sans néanmoins en imposer une fonction donnée.”

Photos © Ferréol Babin

+ Via Ferréol Babin

12 Comments

  • Prof Z
    7 years ago

    J’adore Ostréa . C’est du jamais vu, une idée designer plus plasticien que fonctionnaliste comme dirait Maxence avec son curseur… Une accumulation digne du design belgo hollandais, à la frontière de l’art d’Arman et de César..
    Une idée en plus ( je suis Monsieur +): un container dans un abat jour…

    http://ferreolbabin.fr/index.php?/projects/ostrea/

  • Prof Z
    7 years ago

    Je vois toujours une maquette d’ une table basse à 2 niveaux réversibles basse et ultra basse qui intègre éventuellement un tapis… On passerait du Field ( Champs) de Lapierre chez Roset Cinna à la table basse Relief de Delvigne chez Tools Galerie avec des collines lisses comme le vase plan de Cordoléani pour Moustache ou labourées de sillons comme ce plateau d’Alonso à la d design Week de Vienne…
    On entrerait alors dans la modularité, dans un jeu d’usages, dans l’intégration d’un objet dans un meuble… Je n’ai pas le talent de Pierre Doze, Prof a l’ Esad de Strasbourg, pour te permettre de tracer un sillon nouveau et de créer ton territoire de designer qui de toute façon sera un diagramme d’Euler, de Venn et de Carroll.
    Tout le monde ne peut faire le chemin d’ Ora Ito ou de Lehanneur

    http://s3files.core77.com/blog/images/2011/10/VDW-silbermanufaktur-alonso1.jpg

  • Prof Z
    7 years ago

    Avant internet, l’amateur de design avait les anthologies et les salons pour se faire une idées des créations annuelles. Il ne voyait que le bout de l’entonnoir. Maintenant les jeunes designers déversent sur la blogosphères des centaine de milliers de projets dont on ne connaît pas le plus souvent le statut de l’objet, sa matérialité, sa matière et son prix. On arrive donc a l’atomisation des designers comme il y a une atomisation des chanteurs… La conséquence est la proscratinisation de la part des consommateurs qui deviennent des regardeurs et quelquefois des voyeurs … Devant la concurrence des images, certains designers entrent dans la surenchère pour provoquer l’indignation qui fait monter le nombre de commentaires donc le post rank du sujet et sa médiatisation. Avec un projet russe anecdotique poivre et sel , je l’ai fait une fois dans un blog mainstream qui se sert du design produit comme sujet d’indignation et comme catharsis . Ce cela a fait le sujet d’un blog de doctorant en design repris dans le blog d’un journaliste que je ne citerais pas puis dans une conference dans une ecole de management…Le designer, créateur de forme semble dans une impasse.
    « Avant, on choisissait une courbe sur le perroquet, maintenant on désigne des images, des objets dont on s’approprie des détails. Toutes les formes existent, il n’y a pas à les redessiner mais à les désigner et à se les approprier pour donner une forme au concept imaginé. »Mathieu Lehanneur

  • Ferréol
    7 years ago

    Prof Z, il conviendrait de replacer les choses dans leur contexte et leur chronologie. Le fait que Collines ne soit montré que maintenant ne signifie aucunement que sa conception et sa réalisation soient postérieures à la diffusion de Field (que je n’ai pour ma part découvert qu’il y a peu, lors des résultats Audi). Ce qui évitera sans doute de dire “J’ai vraiment l’impression que tu as horizontalisé son projet fields qui curieusement était vertical.” C’est là tout le danger de la rapidité de diffusion d’internet, un projet montré après un autre et ayant des similitudes va passer pour postérieur et copié. D’ailleurs ces similitudes (une tôle pliée pour la lumière / du bois fraisé pour y glisser des éléments) ne vont guère plus loin que le simple aspect graphique engendré par des parallèles.

  • Prof Z
    7 years ago

    Je decompose le métier de designer independant orienté objet meuble luminaire ( celui que l’on retrouve ds les blogs design et que connait le grand public ) en 11 ou 12 métiers :communicateur, marketeur, vendeur, gestionnaire d’équipe, entrepreneur , concepteur, sketcheur, dessinateur,modéliste, prototypeur, gestionnaire de projet, artisan… Suivant les pays , le système de formation fait de bons dessinateurs
    ( France) , de bons concepteurs -artisans-vendeurs ( Hollande), de bons affairistes (marketeur custumer oriented ( USA), et beaucoup des bons à rien….

  • Prof Z
    7 years ago

    Comme je tente de faire le + svt possible une critique positive, je vois ds ton projet une maquette de table basse avec des modules réversibles rainurés d’un seul côté et lisse de l’autre… Ce qui permettrait de faire un produit un produit transformiste c’est à dire non un produit fini d’hier mais un produit infini de demain, tout en lui laissant une personnalité forte… J’arrête je me prends pour Pierre Doze présentant Relief de Delvigne…
    Pour ceux qui croit que la creation se fait ex nihilo, je conseille Cynthia Fleury et Raphaël Enthoven en video avant d’aller à Eindhoven ou à Lausanne
    http://www.dailymotion.com/video/xakhse_philosophie-imagination-1-2_webcam

  • Prof Z
    7 years ago

    CONCLUSIONS
    J’aimais beaucoup le Twist/Groove de Fukazawa pour B&B Italia fait en 2005 . Hélas j’ai proscranisé et Architonic indique “Please be aware that this product is not longer in production”. J’aurais ht le porte crayon vertical qui prend moins de place mais comme je n’étais pas sûr de la dimension du nb de trous et de mes besoins , j’ai fini par mettre mes crayons dans le vase Savoy blanc de Aalto. Il n’a pas non plus de Fonction spécifique imposée puisque c’est un contenant ouvert à tout…
    Beaucoup ont jeté ici même et ailleurs des pierres à Lapierre , je l’ai défendu … et il a reçu l’Audit design award… J’ai vraiment l’impression que tu as horizontalisé son projet fields qui curieusement était vertical. Comme je suis starkien, je pense que pour se faire voir ( mais pas seulement pour ne pas occuper tout le plateau) il faut plutôt verticaliser.
    D’ailleurs le projet Alessi des Ecalien que l’on voit le plus est vertical.

  • Prof Z
    7 years ago

    Bouroullec avait fait cela pour Kreo
    http://www.galeriekreo.fr/designers/ronan_and_erwan_bouroullec/fiches/Table_Basse_Riziere.htm
    La grande difficulté pour un designer aujourd’hui c’est la facilité de diffusion internet et la difficulté de différenciation

  • Prof Z
    7 years ago

    En tout cas cela pourrait très bien se trouver dans la collection partenariat Ecal Alessi Lausanne n’est pas si loin de Strasbourg?
    http://ecal.ch/news.php?id=1133

  • Prof Z
    7 years ago

    bouroullec et fukasawa te ferais sans doute plus plaisir…

Leave A Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

You Might Also Like